Constatant le désert associatif dans le domaine de la santé, un noyau de masseur kinésithérapeutes
a fait le pari de créer l’Association Hautevilloise pour la Recherche et l’Etude en Kinésithérapie (AHREK)
dont les objectifs de départ étaient :

À court terme : planification et réalisation de soirées thématiques mensuelles touchant un large public

À moyen terme : la conception et l’organisation annuelle de journées nationales de rééducation

À long terme : développement d’un pole de recherche dans le domaine des pratiques professionnelles de rééducation

Les membres fondateurs se sont fixés comme objectif général de leur action de créer un espace d’information, de formation et d’échange entre les differents professionnels de santé, le but avoué étant de redonner au plateau d’Hauteville son rôle de locomotive dans le domaine rééducatif. Au fil des mois, les deux premiers objectifs ont été largement atteints, le troisième est en cours de réalisation. Allant au delà des espérances de départ notre association s’est vue confier par le Préfet de Bejaia , la conception, l’organisation et la préparation pédagogique des deux premiers congrès international de rééducation fonctionnelle de Bejaia (ALGERIE)